Ça pousse, mais très froidement

Alors que les réflexions du moment abordent régulièrement le réchauffement climatique, à juste titre, les changements météo que nous observons au jardin sont d’un autre ordre : il fait très froid, après un mois de mars qui a vu certaines plantes brûlées par trop de soleil.

Nous avons commencé la saison par l’installation des premières salades, persil, blettes et épinards sous serres, pour les protéger des vents froids de la fin de l’hiver. Vous avez pu les manger depuis quelques semaines. Elles cèdent maintenant progressivement leur place aux cultures d’été (tomates, concombres, aubergines, paprika,…).

cultures sous voiles, mai 2021
sous voiles en mai 2021: salades, choux, céleri, ciboule

Les cultures suivantes (navets, choux, ciboule, salades, carottes, fenouil, épinards) ont été installées sous des voiles de forçages entre mars et avril pour les protéger des gels nocturnes. Une longue période de vent du nord froid et très sec à considérablement ralenti la croissance de ces plants, emportant au passage l’eau qu’ils arrivaient à extraire du sol.

On estime qu’ils ont 3 à 4 semaines de retard de croissance, mais ces cultures reprennent maintenant doucement un rythme de croissance plus habituel, grâce à la pluie de ces dernières semaines et aux températures un peu plus clémentes.

Nous attendons avec impatience les prochains légumes de printemps… et que le partage avec les limaces et les campagnols soit équitable !

Pour information, nous sommes en permanence à la recherche de pavés autobloquants pour lester nos voiles, même en petites quantités. N’hésitez pas à en parler autour de vous 😉

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *